LYRIC

[ad_1]

Bienvenue au Cameroun, le berceau de nos ancêtres
L’afrique en miniature, écoute la voix de ton fils
Tchaka tchiki, tchaka tchiki, tchaka tchiki,
Let’s go

Hé éé, a Aâ,
Pitié éé, libérez mon pays Oô
Hé éé, a Aâ
Pitié éé, laissez-nous notre pays Oô

Ici c’est le 237,
Partout c’est la souffrance Oô,
Le matin pas d’internet, à midi il n’y a pas d’eau Oô
Le soir n’y a pas de lumière, on vit comme dans la jungle
Mais attention les amis, car au Camer il y’a trop d’argent
Les grosses voitures c’est pour nous, les maybags les ranges rovers
Ils vivent tous dans le luxe là au sommet de l’État,
Pendant ce temps nous au bled, n’y a même pas moyen de vivre,
Au Cameroun mon pays, le peuple est laissé pour compte,
Ce qui compte pour le pouvoir, c’est toujours rester au pouvoir
Ils préfèrent vivre là en haut, même si nous on crève ici-bas

Chorus
Oui c’est mon pays o Oô
Mon pays o Oô,
C’est ça mon pays o Oô,
Mon pays o Oô
Hé éé, a Aâ,
Pitié éé, libérez mon pays Oô
Hé éé, a Aâ
Pitié éé, laissez-nous notre pays Oô

Les enseignants ils souffrent, dans nos écoles o Oô
Car les poignards c’est pour eux, coups de poing c’est pour eux
Les sous-préfets c’est pour eux, commandants c’est pour eux
Les commissaires c’est pour eux, même policiers c’est pour eux
Ils sont donc tous exposés, ils sont tous humiliés Oô
Pendant ce temps-là au sommet, leurs enfants sont au petit soin
Allez les voir partout à Mbeng, les grandes écoles c’est pour eux
Allez les voir même aux States, ils vivent en limosine Oô
Alors que notre avenir, ils vivent le détruire Oô
Ils sont donc méchants oh o, ils veulent nous finir oh o

Chorus
Oui c’est mon pays o Oô
Mon pays o Oô,
C’est ça mon pays o Oô,
Mon pays o Oô
Hé éé, a Aâ,
Pitié éé, libérez mon pays Oô
Hé éé, a Aâ
Pitié éé laissez-nous notre pays Oô

Pendant que le peuple nous souffrons, pendant qu’on crève de misère,
Donald trump lui il regarde, ce sont des complices o Oô
La grande France elle organise, des criminels o Oô
La chine profite pour nous piller, toutes nos richesses o Oô
Avec la complicité, des bandits-là à Etoudi
Ce sont des bandits oh o, des vampires o Oô,
Oui c’est mon pays o Oô
Oui c’est mon pays o Oô
Je salue tous les combattants de la liberté,
Kamoua la Panthère, Martin Tajo d’Allemagne
Calibri Calibro, le brigadier Max Sénior Ivoire
Le combat continue

Chorus
Oui c’est mon pays o Oô
Mon pays o Oô,
C’est ça mon pays o Oô,
Mon pays o Oô
Hé éé, a Aâ,
Pitié éé, libérez mon pays Oô
Hé éé, a Aâ
Pitié éé laissez-nous notre pays Oô

J. Rémy Ngono, la voix des sans voix
La PDG Internationale Flore de Lille
Les amazones originelles, Michèle Ndoki du Cameroun
Je suis DJ Mapé à ce micro, Blendos, on the beat

[ad_2]

Tags:

Electronic (195) - Mon (2) - Pays (1) - Stage & Screen (30)

SHARE

  1. Li

    November 22, 2020 at 2:56 pm

    I do not know how to thank you.

  2. Carissa

    August 1, 2021 at 2:59 am

    Damn i remember when i used to love this.

Your email address will not be published.

ADVERTISEMENT